"Les plantes des druides", par Florence LAPORTE

Réveillez votre druide intérieur avec

LES PLANTES DES DRUIDES
 Symbolisme, pouvoirs magiques 
et recettes de la tradition celtique
Par Florence LAPORTE

A l'écoute des enseignements et des secrets du monde végétal, les druides antiques entretenaient un lien très étroit avec la nature, les arbres et les plantes, les considérant comme des êtres vivants, dotés d'un esprit, et dont la simple énergie pouvait guérir ou transformer l'être humain. Au cours des siècles, l'homme s'est petit à petit éloigné de ces croyances. Aujourd'hui, il ressent de nouveau le besoin de se reconnecter à la nature et de retrouver ce savoir druidique. Mais comment faire ? Ce livre vous propose de renouer avec ces connaissances ancestrales, adaptées aux exigences de notre époque moderne, avec une véritable plongée dans l'univers druidique, ses rituels et les différentes utilisations des plantes. L'auteur vous présente les 21 plantes guérisseuses les plus emblématiques de la tradition druidique sous forme de fiches descriptives détaillées : symbolique, loi des signatures, propriétés médicinales, recettes druidiques...

   

 

SOMMAIRE  "LES PLANTES DES DRUIDES"

(voir ci-dessous un extrait du 1er chapître)

 

 

1 - La conscience du druide, un autre regard sur la nature

  •           Des druides antiques aux druides d’aujourd’hui
  •           Une autre vision des plantes
  •           A l’écoute du grand livre de la nature
  •           Le chemin de l’unité
  •           Légende de la fontaine de la sagesse

 

2 - Pratiques druidiques, cueillettes et récoltes des plantes

  •           La récolte des plantes
  •           A quel moment cueillir
  •           Où récolter
  •           La préparation à la cueillette, le matériel à prévoir
  •           Le contact avec la plante
  •           Les prières
  •           Les offrandes
  •           La conservation des plantes
  •  

3 - Les différentes utilisations traditionnelles des plantes

  •           Les encens et les fumigations
  •           Les macérations :

- L’infusion

- La décoction

- La macération infusion

- L’infusion solaire

- L’alcoolat ou teinture

- La teinture non alcoolisée

- Les huiles

  •           Les pouvoirs du son
  •           L’énergie de la plante, les bouquets de protection
  •           Les élixirs floraux
  •           Les matelas, les coussins et les sachets
  •           Les bains aux plantes

 

 

4 - Les plantes des druides

  •           La théorie des signatures

-   Achillée millefeuille

-  Ail des ours

-  Armoise

-  Aubépine

-  Bardane

-  Bouleau

-  Bruyère

-  Camomille

-  Consoude

-  Gui

-  Lierre grimpant

-  Menthe aquatique

-  Millepertuis

-  Ortie

-  Plantain

-  Reine des prés

-  Ronce

-  Sureau

-  Tilleul

-  Verveine

-  Vigne

Voici le tout premier témoignage reçu : “Je garde précieusement votre livre qui m'a vraiment emballée. C'est vraiment sincère. Cela fait bienlongtemps que je cherchais un ouvrage sur la symbolique des plantes, je l'ai trouvé. J'y ai trouvé beaucoup d'informations et de symbolisme qui m'interpellent. Merci pour votre générosité ! " Sophie P. 

Voici un extrait du premier chapitre....

 

Des druides antiques aux druides d’aujourd’hui

 

Les druides et les Celtes estimaient que l’écriture fige les évènements et les enseignements, alors que la vie est toujours en mouvement et en évolution. C’est la raison pour laquelle ils ont toujours pratiqué la transmission orale de leur culture, par le biais des bardes, récitants chants et poèmes pendant des heures... Ainsi, il est impossible, aujourd’hui, d’avoir une compréhension totale et précise de leurs savoirs concernant le monde des plantes et des arbres.

Pourtant, même si les enseignements n’ont que rarement été retranscrites par écrit, il est certain qu’au fil des siècles des informations se sont transmises et ont franchi la barrière du temps dans les récits populaires, la mythologie, et les transmissions de savoir dans les familles de guérisseurs. D’autre part, les fouilles des tombeaux celtiques nous révèlent la présence de traces de plantes dans les tombes, ou dans les corps ou les excréments humains. Nous avons ainsi confirmation que ces herbes étaient bien présentes dans leur mode de vie.

Nous pouvons alors puiser dans ces réserves de connaissances pour améliorer notre santé, et nous inspirer de « l’esprit druidique », dans notre vie quotidienne, pour laquelle il est si fondamental de garder le lien avec la nature, sans nous en exclure…

 

Voici ce que Jules César a écrit sur les druides : "En outre, ils discutent beaucoup sur les astres, leurs mouvements, la grandeur du monde et celle de la terre, sur la nature des choses, la puissance et le rôle des Dieux immortels et ils transmettent ces doctrines à leurs jeunes élèves." Timagène d'Alexandrie, lui, nous enseigne que les druides « s'efforçaient de révéler la force et les sublimes merveilles de la nature. » Quant à l’homme moderne, quelles que soient ses activités, il ne peut se soustraire aux rythmes cycliques qui le mettent en correspondance avec l’univers. Nous devons prendre conscience que nous ne sommes pas des observateurs ni des touristes de la nature, mais que nous en sommes partie intégrante. C’est le rôle de l’arbre ou de la plante de nous rappeler le mouvement des saisons…

 

Les Celtes et les druides l’avaient bien compris, eux qui considéraient le temps comme cyclique, et non pas linéaire, nous ramenant ainsi à l’inspiration des mouvements de la vie. Nous faisons partie d’un ensemble cosmique qui nous berce au rythme des saisons, de la lune, du soleil, de la terre et des différents astres. Mais l’homme a souvent tendance à l’oublier se croyant seul au monde ! Ainsi les Celtes avaient-ils établi plusieurs cérémonies dans l’année qui leur permettaient de se relier à ces rythmes naturels, notamment à chaque solstice ou équinoxe.

 

Un autre regard sur les plantes

Depuis la nuit des temps, l’utilisation des plantes n’est pas anodine. Elles ont sur nous pouvoir de vie ou de mort, sont capables de modifier nos états de conscience, nos fonctionnements physiques et notre état de santé, que ce soit sur le plan physique, psychique ou émotionnel. Aussi est-il important de rester humble et d’exprimer notre respect et notre gratitude face à ce monde fascinant et merveilleux.

 

Il faut comprendre toute la différence, entre la vision des druides qui considéraient la plante ou l’arbre comme un être vivant, doté d’un esprit, dont la simple énergie pouvait guérir ou transformer l’humain, et notre approche actuelle, qui a tendance à considérer la plante comme une somme ou une juxtaposition de principes actifs chimiques et mesurables.

Il fût un temps où les arbres étaient personnifiés, honorés et remerciés de leur présence. Nous nous sommes progressivement éloignés de ces croyances et notre monde moderne commence à comprendre à quel point nous souffrons de cette distance que nous avons créée. Ainsi, même si pour certains d’entre nous ce qui va suivre semble une évidence, je rends hommage à tous les scientifiques qui travaillent sur ce sujet et remettent au goût du jour le pouvoir thérapeutique des arbres, des plantes et de la forêt.

 

 

A propos de l'auteur...

Florence LAPORTE est guide nature, animatrice culinaire et druide de coeur. Formée en naturopathie et phytothérapie, elle anime des stages et formations sur les plantes sauvages médicinales et comestibles et les arbres maîtres depuis 20 ans. Passionnée par la culture celtique, elle est membre de l'OBOD : Ordre des Bardes Ovates et Druides. Elle propose également de découvrir la richesse de cet enseignement à travers des formations en vidéo : "Au bonheur des plantes" et  "La voie des arbres".

N'attendez plus !

Réveillez votre druide intérieur,  découvrez une autre approche des plantes guérisseuses et retrouvez votre lien magique avec la Nature ! 

www.nature etabondance.fr

 17,95 €

+ 6 € de frais de port

   

Copyright 2017. Nature et abondance - Informations Légales